HOMMAGE SAMUEL PATY OCTOBRE 2021

HOMMAGE SAMUEL PATY COLLEGE LA BOURGADE 15 OCTOBRE 2021

*

Le 15 octobre, les personnels et élèves du collège La Bourgade ont rendu hommage au professeur assassiné aux abords de son collège à Conflans-Sainte-Honorine  il y a un an,  Samuel PATY.

Ladislas POLSKI, Maire de la Trinité, Rosalba NICOLETTI DUPUY, 1ère adjointe et des représentants des parents d’élèves étaient aux côtés des équipes du collège. 

 

Parallèlement à ce temps de recueillement collectif, un temps d’échanges avec les élèves a pu être réalisé durant la journée. En articulation avec le travail mené tout au long de l’année scolaire dans le cadre du projet d’établissement et du parcours citoyen, il s’agit de favoriser la prise de conscience de ce qu’est l’esprit critique, la façon dont la confrontation des faits, des représentations et des idées permet de se forger un avis éclairé sur les sujets les plus sensibles.

Lors de son discours, Jean-Christophe GUERIN, Principal du collège a mis l’accent sur les valeurs : laïcité, liberté, égalité, fraternité et la valeur de respect. 

 

Extraits discours :

“Cette valeur de respect, vous le savez, nous y tenons par-dessous tout parce que c’est cette valeur de respect qui permet de vivre ensemble et de construire ensemble. Vivre et construire ensemble en ayant parfois des points de vue différents, en ayant des avis différents mais en étant toujours capable de les exprimer sans violence. Respect de vos camarades bien sûr mais aussi respect des adultes qui vous entourent. Ces adultes qui ont à cœur de faire de vous des citoyens libres et épanouis. Tout comme Samuel PATY qui a été assassiné parce qu’ils voulait aider ses élèves à grandir, les professeurs et plus largement les personnels de ce collège, de votre collège, de notre collège veulent vous transmettre leurs savoirs mais aussi des valeurs, les valeurs de la république : laïcité, égalité, fraternité, liberté. Le respect donc que vous leur devez doit donc être sans faille.   Le respect que vous leur devez doit permettre de construire une relation de confiance réciproque. […]  Nos pensées doivent aujourd’hui être dirigées vers Samuel PATY, ses proches, sa famille. Samuel PATY qui est mort parce qu’il faisait son métier, parce qu’il aidait les jeunes à se construire et à progresser, parce qu’il aimait les valeurs de notre République. Vous êtes, chers élèves, l’avenir de notre pays et nous sommes là à vos côtés pour vous aider à construire cet avenir. Un avenir où la différence partage la tolérance. Un avenir où chacune et chacun d’entre-vous, d’entre-nous a un rôle à jouer.”