EDUCATION AU DEVLOPPEMENT DURABLE – GASPILLAGE ALIMENTAIRE

EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE – GASPILLAGE ALIMENTAIRE

Dans le cadre de l’axe 2 du projet d’établissement et de l’EDD- Education au Développement Durable inscrite dans les programmes, les élèves du Conseil de la Vie Collégienne ont participé le mercredi 25 novembre de 9h à 10h  a un atelier proposé par le Conseil départemental des Alpes Maritimes.

Cet atelier “Anti GASPI”, animé par Mme Sandra AEIMERTON et Elise CHARLES, diététiciennes – Service Education du Conseil Départemental des Alpes Maritimes, avait pour objectif de sensibiliser les collégiens aux comportements et réflexes en faveur de la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Les élèves du CVC vont à présent, dans le cadre des projets 2020-2021, participer à la sensibilisation de leurs camarades sur ces thématiques.

 

JARDIN PEDAGOGIQUE

JARDIN PEDAGOGIQUE – EDUCATION AU DEVELOPPEMENT DURABLE

Depuis 15 jours, le projet de jardin pédagogique a débuté au collège. Inscrit dans le projet d’établissement, ce projet aux enjeux éducatifs et écologiques est un moyen de donner du sens au système vivant et d’en comprendre ses cycles avec la connaissance des plantes qui deviendront des aliments à cuisiner et déguster.  

          

 

Encadré par deux professeurs : Madame IOUALALEN, professeur documentaliste et référente culture de l’établissement et Monsieur ASSAS SILVERI, professeur de Niçois, le projet est mené en partenariat avec l’association l’APPESE.

Le 23 novembre 2020, durant la pause méridienne, les élèves et les professeurs se sont retrouvés sur la parcelle pour accueillir Gérard, jardinier professionnel, qui va les accompagner et leur transmettre non seulement son savoir et ses techniques mais avant tout sa passion.

Ce projet constitue un support concret pour aborder l’éducation au développement durable.

Parallèlement à ce projet, la Conseil de la Vie Collégienne va également proposer des actions dans le cadre de l’écocitoyenneté dont le gaspillage alimentaire. Deux élèves éco-délégués participeront à la coordination de ces actions.

ORIENTATION POST 3e

ORIENTATION POST 3è – REUNION A L’ATTENTION DES FAMILLES ET ELEVES DE 3è

Dans le cadre du PARCOURS AVENIR et en complément du travail déjà engagé par les professeurs principaux et psychologue, le collège La Bourgade propose aux élèves et familles de 3è deux réunions en visio conférence sur l’orientation POST 3è.

M. BERTOCCHI, psychologue Education Nationale  lors de la visio coférence du 10 novembre 2020

Mardi 10 novembre 2020 17h30 – 3è3 et 3è4

Mardi 17 novembre 2020 17h30 – 3è1 et 3è2

En présence du Principal et Principal adjoint, professeurs principaux, CPE et psychologue, les objectifs sont :

  • de présenter les voies de formation POST 3è,
  • de présenter les modalités d’accès à ses voies,
  • de préciser le calendrier de l’orientation et les modalités techniques de saisie des voeux sur TELESERVICES.

Cette présentation est suivie d’un temps d’échanges avec les familles.

Diaporama CLG LA BOURGADE Orientation Post 3e novembre 2020

HOMMAGE SAMUEL PATY 02 NOVEMBRE 2020

HOMMAGE A SAMUEL PATY 02 NOVEMBRE 2020

Le 02 novembre 2020 à 10h40, les 530 élèves du collège avec à leurs côtés les professeurs et personnels du collège ont rendu hommage à Samuel PATY, professeur d’histoire-géographie assassiné à Conflans Sainte Honorine.

Cet hommage a eu lieu dans la cour de récréation en présence de Monsieur Ladislas POLSKI Maire de la Trinité, Madame Rosalba NICOLETTI, Première adjointe, Madame Emmanuelle BARAVEX conseillère départementale et les représentantes des parents d’élèves Mme Hélène FOULON (FIPE) et Mme Malika GAIDO DANIEL (FCPE).

Le chef d’établissement a tenu a adressé un message aux élèves et personnels et deux élèves de 3ème ont lu la lettre aux instituteurs et institutrices de Jean Jaurès. Une minute de silence a été observée à 11h00.

Extrait discours Chef d’établissement

Samuel PATY, professeur d’histoire géographie enseignait dans un collège à Conflans Sainte Honorine. Il a consacré sa vie d’homme a la plus belle des missions : éduquer les jeunes dans le respect des lois et des valeurs de la République. Parmi ces valeurs  celle de la laïcité.  La laïcité, c’est l’expression de notre liberté. La laïcité protège nos libertés. La laïcité permet à chacun de pratiquer la religion de son choix ou n’en pratiquer aucune. Nous sommes tous libre de nos choix de croire ou ne pas croire, de choisir notre religion, sans influencer les autres et sans être influencé. C’est pour cela que les enseignants ne vous diront jamais s’ils ont une religion ou pas. C’est pour cela que vous n’avez pas le droit de porter des signes religieux ostensibles, c’est-à-dire qui se voient bien. La laïcité, c’est l’égalité entre toutes les religions. Il n’existe pas dans notre République, un religion officielle. Notre pays les reconnait toutes. La Laïcité c’est enfin la fraternité parce que tous les êtres humains, quel que soit leurs opinions, quel que soit leurs croyances méritent le même respect.

Cette valeur de respect, vous le savez, nous y tenons par-dessous tout parce que c’est cette valeur de respect qui permet de vivre ensemble. Vivre ensemble en ayant parfois des points de vue différents, en ayant des avis différents mais en étant toujours capable de les exprimer sans violence. Respect de vos camarades bien sûr mais aussi respect des adultes qui vous entourent. Ces adultes qui ont à cœur de faire de vous des citoyens libres et épanouis. Tout comme Samuel PATY qui a été assassiné parce qu’ils voulait aider ses élèves à grandir, les professeurs de ce collège, de votre collège, de notre collège veulent vous transmettre leurs savoirs mais aussi des valeurs, les valeurs de la république : laïcité, égalité, fraternité, liberté. Le respect donc que vous leur devez doit donc être sans faille. Le respect que vous leur devez doit permettre de construire une relation de confiance réciproque. Les échanges que vous avez pu avoir ce matin seront prolongés dans les semaines et les mois qui viennent.Nos pensées doivent aujourd’hui être dirigées vers Samuel PATY, ses proches, ses collègues et sa famille. Samuel PATY qui est mort parce qu’il faisait son métier, parce qu’il aidait les jeunes à se construire et à progresser, parce qu’il aimait les valeurs de notre République